climat urbain bienne

Pourquoi une initiative pour le climat urbain ? 

La ville de Bienne s’est fixé des objectifs pour la décennie à venir – l’initiative climat urbain permet de les réaliser !

L’initiative climat urbain crée immédiatement la place nécessaire pour :

  • une ville de Bienne adaptée au réchauffement climatique
  • la promotion de la biodiversité
  • une protection efficace du climat en encourageant les déplacements à pieds et à vélo, ainsi que les transports publics.

L’initiative climat urbain soutient l’aménagement d‘espaces publics adaptées à l’homme et la nature, la réduction de la pollution sonore et le renforcement de la sécurité pour tous les usagers de la route.

OUI, JE SIGNE

Revendication

L’initiative climat urbain exige que, sur une période de 10 ans, 1% de la surface des rues publiques soit transformée annuellement. Sur une moitié de cette surface, de nouvelles zones seront aménagées pour les piétons et les cyclistes, ainsi que des surfaces où les transports publics seront priorisés. Sur l’autre moitié de la surface, des arbres seront plantés et des espaces verts et de détente de grande valeur écologique seront créés.

Les jours de canicule et les nuits tropicales représentent une charge importante pour la santé de la population. Les îlots de chaleur ont pour conséquence que les villes se réchauffent beaucoup plus pendant la journée et se refroidissent donc nettement moins la nuit. À Bienne aussi, les nuits tropicales sont de plus en plus fréquentes.

L’initiative Climat urbain s’attaque à ce problème. Les sols désimperméabilisés et les espaces verts aident à se rafraîchir et assurent un climat urbain plus respectueux de la santé. Les villes offrent ainsi également plus d’espace vital pour les plantes et les animaux et favorisent la biodiversité.

Mais l’initiative Climat urbain fait également avancer la protection du climat : la mobilité douce doit être encouragée et pour cela, elle a besoin de plus d’espace. Une sécurité élevée pour les piétons et les cyclistes est une condition préalable à une mobilité urbaine durable.

L’initiative fait pression pour une mise en œuvre accélérée et le changement de paradigme nécessaire. Les investissements correspondants apportent un grand bénéfice et sont rentables à plusieurs égards: augmentation de la qualité de vie, réduction des nuisances pour la santé et promotion d’une mobilité d’avenir. Des villes comme Paris, Vienne ou Barcelone montrent l’exemple. En Suisse aussi, l’initiative a déjà été lancée dans de nombreuses villes, notamment à Bâle, Zurich, Winterthur, Saint-Gall, Genève, Coire et, plus récemment, à Berne et Ostermundigen. Bienne ne doit pas rater le coche. Les villes doivent rester attractives et vivables à l’avenir également. C’est pourquoi actif-trafiC lancent l’initiative en août 2022 avec une large alliance.

OUI, JE SIGNE