Votations du 27 novembre : Oui à la sortie du nucléaire!

Le comité des Verts de Bienne a adopté les mots d’ordre pour les votations du 27 novembre 2016.

Oui à l’initiative populaire fédérale « Pour la sortie programmée de l’énergie nucléaire (Initiative «Sortir du nucléaire») »

L’année prochaine la ville de Bienne sortira du nucléaire ! Grâce à l’engagement des Verts et de la Conseillère municipale Barbara Schwickert L’ESB passera dès le 1er janvier 2017 à 100% d’énergie renouvelable. Or, ceci n’est pas encore le cas pour le reste de la Suisse.

Les conséquences d’un accident nucléaire en Suisse seraient dévastatrices. Un accident nucléaire grave nécessiterait l’évacuation de près d’un million de personnes et de nombreuses régions du pays seraient contaminées par la radioactivité. Et c’est justement en Suisse que se trouvent trois des plus vieilles, et donc aussi des plus fragiles, centrales nucléaires encore en service sur la planète. Alors qu’ailleurs, la moyenne de la durée de fonctionnement est de 29 ans, la Suisse abrite Beznau 1, le plus vieux des réacteurs nucléaires. Il est entré en service il y a 47 ans et se trouve actuellement à l’arrêt pour des problèmes de sécurité, mais les exploitants souhaitent le redémarrer pour totaliser au moins 60 ans de fonctionnement.

Seule l’initiative pour la sortie programmée peut mettre un terme à cette dangereuse expérience en temps réel sur la santé et la vie de la population. Le principe de sortie du nucléaire n’est pas contesté mais il y manque un programme. Il est irresponsable de les laisser fonctionner aussi longtemps que possible comme le propose le Parlement. C’est pour cela que l’Initiative Sortie programmée du nucléaire veille à ce que les cinq réacteurs nucléaires soient arrêtés de façon planifiée d’ici 2029. Les pouvoirs publics, les privés et les entreprises disposent ainsi des moyens de planifier l’extension des énergies renouvelables. Et cela met aussi fin à la production de déchets hautement radioactifs.

La Suisse est pleine d’énergie ! Nous pouvons remplacer le nucléaire en produisant de l’électricité avec la force de l’eau, du soleil, du vent et de la biomasse autochtone, renouvelable, écologique et efficace. Ces sources d’énergie fournissent déjà aujourd’hui les deux tiers de notre électricité. La sortie programmée du nucléaire renforce à long terme l’énergie hydraulique et la sécurité de l’approvisionnement. De nombreuses entreprises industrielles et artisanales, dont d’innombrables PME construisent déjà cet avenir énergétique. Elles créent des emplois et des revenus dans toutes les régions du pays. C’est une bonne base. Les centrales nucléaires sont par contre un risque pour la sécurité de l’approvisionnement.

Oui au budget 2017 de la ville de Bienne
Le budget 2017 correspond au budget 2016 que les biennoises et les biennois ont clairement adopté le 3 avril. Au vu de la majorité bourgeoise au Conseil de Ville le budget ne peut être que le résultat d’un compromis. Cela a été clair depuis le début et les Verts ont travaillé d’une manière décisive à ce compromis. Ils ont obtenu un budget qui donne de nouveau à notre ville une perspective. Le budget sécurise les prestations et les compensations aux institutions culturelles et sociales et renforce le personnel. Les prestations importantes, que tous fournissent, profitent à l’ensemble de la population.

Liberté de vote pour l’initiative sur les sites hospitaliers
Les Verts partagent les préoccupations et les craintes concernant le démantèlement des services publics dans le secteur hospitalier. Ils s’engagent pour un système hospitalier de haute qualité pour chaque région du canton, tant dans les domaines stationnaire qu’ambulatoire et de l’obstétrique. Cependant un doute subsiste si l’initiative sur les sites hospitaliers est l’instrument adéquat.

renseignements :
Urs Scheuss, président, 078 795 91 83

Communiqué (pdf)