Vers un avenir solidaire – grün statt grau

Le 27 septembre, les biennoises et les biennois élisent le Conseil municipal et le Conseil de ville. Lors d’une conférence de presse organisée aujourd’hui, les Verts ont fait le bilan des quatre dernières années et ont présenté leurs objectifs et leurs revendications pour la prochaine législature ainsi que leur campagne pour les élections de 2020. Les objectifs des élections sont de maintenir la majorité rouge-verte au Conseil municipal, de gagner des sièges au Conseil de ville et de retrouver la majorité de gauche avec le PS, Passerelle et POP.

Après l’impasse qu’elle a connue avec la majorité bourgeoise au sein du Conseil de ville dans les années 2013 à 2016, la ville de Bienne a de nouveau progressé dans la législature qui touche à sa fin. Avec le conseil municipal rouge-vert, la gauche a pu réaliser d’importants progrès au Conseil de ville. Les Verts ont apporté une contribution significative à ces succès.

Pour une politique des transports sans branche ouest de l’A5

Les dernières années ont été marquées par le conflit autour de l’axe ouest de l’A5. Les Verts sont le seul parti à avoir rejoint dès le début le mouvement contre le projet officiel. Dès le printemps 2017, avant même les manifestations, les Verts ont adopté une résolution appelant à une nouvelle politique des transports sans la branche ouest. Au sein du Conseil de ville, ils se sont mobilisés pour le processus de dialogue qui remet enfin en cause le projet officiel. La prochaine législature portera sur ce que les autorités font des résultats du dialogue axe ouest de l’A5. C’est pourquoi une délégation verte forte est nécessaire pour que Bienne mette en œuvre la transition en matière de transport.

Au cours de la dernière législature, les Verts ont également pu récolter plusieurs récompenses pour leurs années d’engagement constant. La ville de Bienne est en passe de devenir une Cité de l’énergie « Gold », ce qui remonte à l’initiative climatique des Verts de 2008. Le conseil municipal a adopté la stratégie globale de mobilité. Elle s’appuie sur le règlement pour la promotion de la marche, du vélo et des transports publics, qui proviennent de l’initiative des villes, fortement influencée par les Verts. Enfin, la ville met en œuvre le règlement sur l’alimentation saine dans les structures d’accueil de la ville, par lequel le Conseil de ville remplit l’initiative « alimentation saine ». Les Verts ont également joué un rôle central dans cette initiative.

Vers un avenir écologique et solidaire pour tou-te-s

Les Verts continueront à travailler pour une ville habitable et solidaire pour tou-te-s au cours de la prochaine législature. Outre la mise en œuvre de la stratégie climatique élaborée par la Direction des travaux publics, de l’énergie et de l’environnement, en mains vertes, les Verts se concentreront également sur l’aménagement des espaces publics: plus d’espace pour les piétons et les vélos, et plus de protection contre les effets du réchauffement climatique, qui touche particulièrement les villes. Il faut davantage d’espaces verts et une meilleure promotion de la biodiversité. L’une des priorités des Verts est également la diversité vivante inégalée de notre ville. Les organisations et institutions sociales et culturelles doivent être renforcées. Et nous avons besoin d’investissements dans une économie sans énergie fossile et économe en ressources. Cela permettra de créer des emplois et de garantir des revenus. Enfin et surtout, la dignité de l’être humain est au centre de la politique verte. Cela inclut également la lutte contre le démantèlement des prestations sur le dos des plus pauvres et l’engagement en faveur d’une égalité de fait des sexes. Et, bien sûr, les Verts continueront, si nécessaire, à lutter contre la branche ouest de l’A5.

Campagne dans l’espace public et en ligne

La campagne électorale de 2020 est marquée par la pandémie de corona et pose des défis particuliers. Mais les Verts sont présents dans l’espace public. En plus des moyens traditionnels tels que les journaux électoraux, les affiches et les cartes postales, les Verts se concentrent sur des formes innovantes. Peindre des sacs en coton biologique, mesurer l’énergie que vous utilisez sur votre vélo pendant deux minutes ou indiquer sur une carte l’endroit où vous vous réfugieriez en cas de catastrophe comme un accident de centrale nucléaire – une question que les habitants d’autres endroits doivent se poser sérieusement s’ils doivent fuir les conséquences du réchauffement climatique. Les Verts auront également une présence musicale : le samedi 5 septembre, de 11h00 à 12h30, ils feront une sérénade à la population, d’abord dans la rue Dufour puis sur la place Guisan.

Les Verts lancent également des impulsions en ligne. Avec le concours « versolidaire » tous les habitant-e-s sont invités à partager leur vision de la beauté de Biel/Bienne. Il s’agit du pouvoir partagé de la beauté. Le prix consiste en un dîner inspirant avec les candidates au Conseil municipal, Lena Frank et Isabelle Iseli. Les contributions sont soumises sous forme de messages via Twitter avec le hashtag #wettbevert et apparaissent sous forme de collage virtuel sur le site web vertsolidaire.ch/gallery. Chaque contribution devient ainsi une partie de la vision commune sur les beautés de Bienne.

Renseignements :
Urs Scheuss, président des Verts Bienne, 078 795 91 83
Myriam Roth, vice-présidente de la fraction verte au Conseil de ville, 079 730 99 11
Daniela de Maddalena, Conseillère de ville, 079 378 07 19
Astrid Frischknecht, candidate pour le Conseil de ville, 079 700 72 97
Stefan Rüber, Conseiller de ville, 076 372 19 80

Communiqué (pdf)

Savoir plus sur les candidat-e-s des Verts Bienne