Prise de position des Verts Bienne à propos de la révision du Règlement de la ville

Les Verts ont adressé ce jour leur prise de position dans le cadre de la procédure de participation relative à la révision du Règlement de la ville. Ils se prononcent contre le cumul des mandats pour le Maire. En outre, ils exigent que l’introduction possible du New Public Management (NPM) soit soumise séparément au vote du Conseil de ville et du peuple. Les Verts contestent également la règlementation actuelle en cas de démission d’un Conseiller municipal, règle qui donne au parti du démissionnaire le droit de choisir un nouveau Conseiller Municipal. Ils demandent que la personne venant à remplacer un membre du Conseil Municipal pendant la législature soit le premier des viennent-ensuite sur la liste du démissionnaire. Enfin, ils souhaitent que les procédures de consultation soient réglées de manière plus transparente.

Les Verts souhaitent que certaines modifications proposées par le Conseil Municipal fassent l’objet de discussions approfondies et soient soumises séparément au vote du Conseil de ville et du peuple. Il s’agit notamment:

  • de la levée de l’interdiction du cumul des mandats qui permettrait au Maire de siéger au Grand Conseil, ce à quoi les Verts s’opposent formellement, puisqu’ils avaient soutenu pareille interdiction du cumul des mandats il y a deux ans et que cette position a été massivement soutenue par la population en votation.
  • L’introduction du principe du New Public Management(NPM) pour l’administration: Les Verts ne voient pas la nécessité d’une pareille introduction et les intentions du Conseil municipal à ce propos sont peu claires.
  • Le maintien du système actuel permettant au parti d’un Conseiller municipal démissionnaire de proposer son successeur est également combattu. Les Verts estiment que la personne qui a obtenu le plus de voix sur la liste du démissionnaire soit alors considérée comme élue.

Sans des votations séparées sur ces points, les autres propositions de révision du Règlement – largement incontestées – risquent de passer à la trappe.

Des règles transparentes pour les consultations

Enfin, les Verts demandent que les procédures de consultation fassent désormais également l’objet de règles claires, puisqu’actuellement tant le principe que les délais et le cercle des destinataires des consultations semblent laissés au bon vouloir du Conseil municipal. En tant qu’instrument important, les consultations devraient être réglées plus clairement.

Renseignements
Urs Scheuss, Président, 078 795 91 83

Communiqué (pdf)