Stades de Bienne: Les Verts restent sceptiques

Les Verts Bienne ont fait part de la procédure de participation et d’information de la population quant à la modification partielle de la réglementation fondamentale partielle relative aux « Champs-de-Boujean ouest » concernant les « Stades de Bienne ». De l’avis des Verts, la réponse apportée à la question de l’augmentation du trafic routier est encore insatisfaisante. En outre, les Verts critiquent la ville pour avoir insuffisamment pris en considération les risques d’un projet Public-Private-Partnership (PPP). Ils soutiennent la construction de manière durable des nouveaux stades destinés au sport d’élite et de masse. Il serait regrettable que des problèmes de financement causent l’échec du projet. De tels problèmes existent déjà si l’on pense au conflit au sujet des subventions du fonds du sport cantonal ou à la récente affaire Migros.

Pour les Verts, la réduction de la surface des magasins spécialisés, l’introduction de la vente de produits alimentaires et de la petite restauration ne représentent pas une concurrence inadmissible des commerces du centre-ville. C’est surtout le trafic routier qui pourrait s’avérer problématique. Dans certains cas – comme l’a démontrée l’étude de sensibilité – le trafic routier dépasse de 600 mouvements de véhicules à moteur la limite du contingent de mouvements dans une zone pour laquelle le maximum est fixé à 2’000 mouvements journaliers en moyenne. Ce résultat a motivé les Verts à interpeller les autorités afin qu’elles respectent les limites obligatoires.

Dans leur prise de position, les Verts remarquent de manière critique qu’un projet PPP (Public-Private-Partnership) a été décidé sous le prétexte de l’importance du projet et de l’impossibilité de le financer par la ville. En effet, si tout va bien, la ville de Bienne peut en profiter. Par contre, si les choses vont mal, la ville subit des inconvénients graves comme cela a été récemment le cas lorsque le partenaire privé n’a plus été en mesure de satisfaire à son engagement. Il semble que l’entrepreneur total HRS n’arrive pas à réaliser comme prévu l’enceinte multifonctionnelle, provoquant très probablement une votation populaire sur une nouvelle réglementation fondamentale partielle dont l’issue est incertaine. Grace aux efforts des autorités biennoises, les conséquences ne se sont pas aggravées pour le moment. Les Verts sont toutefois d’avis que, de manière générale et à l’avenir, il faut être très réservé par rapport à des projets PPP et que le financement de grands projets devra se faire de manière plus diligente et plus transparente. Sinon, des problèmes apparaîtront nécessairement lors de la mise en œuvre comme cela a été le cas cette année pour les subventions du fonds du sport cantonal ou de l’affaire avec Migros.

renseignement :
Urs Scheuss, président, 078 795 91 83

Communiqué (pdf)