Recommandations de vote pour le 7 mars 2021

Les Vert·e·s ont adopté les recommandations suivantes pour les votations du 7 mars 2021.

Objets fédéraux

Non à l’interdiction de se dissimuler le visage

Sous le prétexte de l’égalité des sexes, cette initiative jette l’opprobre sur les musulmanes – ou plus exactement, sur une infime minorité d’entre elles. Aujourd’hui déjà, il est punissable de contraindre autrui à porter quelque vêtement que ce soit. Les prescriptions vestimentaires sont l’expression d’une vision du monde patriarcale et n’ont rien à voir dans la constitution. Le contre-projet, qui entre en vigueur en cas de refus de l’initiative, prévoit une obligation de se découvrir face aux autorités et aux employé·e·s des transports publics. Il règle ainsi les rares problèmes réels que peut poser la dissimulation du visage.

Non à des services d’identifications électroniques privées

Les Vert·e·s ont soutenu le référendum contre cette loi en participant à la récolte de signatures. Ils s’opposent à cette loi pour une raison simple : le passeport numérique ne doit pas être confié à des entreprises privées ! L’émission de moyens d’identification – qu’ils soient analogiques ou numériques – est une responsabilité dont l’État ne doit pas se défaire, et le procédé doit répondre aux critères les plus exigeants en matière de protection des données. La ville de Zoug, le canton de Schaffhouse et notamment aussi le Liechtenstein délivrent déjà leurs propres identifiants électroniques officiels.

Non à l’accord commercial avec l’Indonésie

Cet accord de libre-échange, qui a pour objectif primaire promotion des échanges économiques, est le premier accord de ce type qui contient des dispositions sur la durabilité et la protection des travailleurs·euses. Toutefois, les mécanismes d’application sont insuffisants. Par ailleurs, l’accord vise aussi à renforcer la protection de la propriété intellectuelle, ce qui serait hautement problématique pour l’accessibilité des produits pharmaceutiques et pour l’agriculture paysanne (diversité et disponibilité des semences).

Objet cantonal

Non au projet principal de la modification de la loi sur le commerce et l’industrie
Oui au projet alternatif de la modification de la loi sur le commerce et l’industrie
Question subsidiaire : projet alternatif

Les Vert·e·s ont participé à la récolte de signatures pour le référendum contre l’extension des horaires d’ouverture des magasins, avec notamment quatre dimanches de travail au lieu de deux pour le personnel de vente. Par conséquent, ils disent NON au projet principal et OUI au projet alternatif, qui prévoit comme le projet principal une révision mineure des dispositions relatives au tabac – qui s’appliqueront également aux cigarettes électroniques et aux produits similaires – mais sans extension du travail du dimanche. En ce qui concerne la question subsidiaire, les Vert·e·s recommandent de cocher la case du projet alternatif.

Renseignements : Urs Scheuss, président, 078 795 91 83

Communiqué (pdf)