Planification d’accompagnement urbanistique de la branche Ouest de l’A5: Il faut une deuxième procédure de participation

Les Verts de Bienne et Nidau ont pris position concernant la planification d’accompagnement urbanistique de la branche Ouest de l’A5. Les Verts saluent les propositions concernant le futur des quatiers depuis Weidteile à Nidau jusqu’au Faubourg du Lac à Bienne. Les réfléxions menées, indépendemment de la branche Ouest de l’A5, sont bonnes. Cependant, beaucoup de points doivent encore être clarifiés, en particulier : le financement, la plus-value résultant de la densification, les mesures pour les piétons et les cyclistes, les impacts sur le trafic et la mixité sociale dans les quartiers. Les Verts soutiennent donc une deuxième procédure de participation, comme cela a été annoncé par les autorités.

Demain se termine la procédure de participation concernant la planification d’accompagnement urbanistique de la branche Ouest de l’A5. Les documents de participation sont incomplets, en partie parce que la planification finale de la branche Ouest de l’A5 n’est pas encore disponible. Selon les Verts, une seconde procédure de participation devra être menée par les autorités pour clarifier les points suivants :

  • La mise en oeuvre de la planification des nouveaux quartiers est incertaine car elle dépend de la bonne volonté des propriétaires privés des terrains. La construction des quartiers va s’étaler sur plusieurs années. La deuxième procédure de participation doit pouvoir expliquer comment éviter les quartiers en friche.
  • Le financement n’est pas assuré. Dans ce contexte, les Verts estiment que la hausse de la valeur des terrains, en raison de la plus haute densité d’habitation, doit également être prise en compte.
  • La charge de trafic générée par les nouveaux quartiers et les changements d’affectation n’ont pas été pris en compte. La seconde procédure de participation doit également donner des réponses à ce sujet.
    Les Verts saluent la volonté de la ville de promouvoir la mobilité douce et de réduire le trafic individuel motorisé (TIM). Des mesures concrètes et la façon d’atteindre ce but doivent encore être détaillées. La planification doit également prévoir des quartiers sans voiture ou avec peu de voitures.
  • La planification ne tient pas compte des aspects sociaux et la mixité sociale n’est à ce stade pas assurée. Les Verts attendent également la prise en compte de ces aspects dans une seconde procédure de participation.

La procédure de participation ne touche pas directement à la branche Ouest de l’A5. Cependant, les Verts rappellent que les jonctions de Bienne-Centre et Faubourg du Lac vont engendrer une atteinte massive au corps de la ville. La construction de la branche Ouest de l’A5 ne va pas résoudre les problèmes liés à la croissance incontrôlée du trafic motorisé. Le document « Concept de développement urbanistique de la branche Ouest de l’A5 » présenté dans la procédure de participation arrive d’ailleurs à la même conclusion ! Une des raisons évoquée est que certains endroits vont être délestés de la charge de trafic tandis qu’elle va augmenter à d’autres endroits. Les problèmes ne sont pas résolus, ils sont déplacés.

Les Verts exigent que des solutions supportables pour le milieu urbain soient étudiées. Les axes routiers doivent permettre de garder l’accès au lac et préserver les liaisons cyclables et piétonnes entre Bienne et Nidau. L’examen de ces solutions n’a pas été effectué.

Plus important encore, des mesures concrètes qui permettent d’éviter le développement du transport motorisé doivent être mises en place afin de provoquer un report du TIM sur la mobilité douce et les transports en commun. Ainsi, les principes édictés par le label Cité de l’énergie, le règlement biennois pour la mise en oeuvre de l’Initiative des villes pour une mobilité durable et le référendum nidowien « société 2000 watts » pourront enfin être respectés.

Renseignements :
Carine Stucki-Steiner, Co-présidente Les Verts Nidau, 079 404 15 53
Urs Scheuss, président Les Verts Bienne, 078 795 91 83

Communiqué/Prise de position (pdf)