Mots d’ordre des Verts Bienne pour les votations du 15 mai 2011

L’Assemblée générale des Verts Bienne du 4 avril a adopté les mots d’ordre pour les votations du 15 mai.

Loi cantonale sur l’énergie

OUI au projet du Grand Conseil
NON au projet populaire
Question subsidiaire: projet du Grand Conseil

Le canton de Berne a besoin d’une nouvelle loi sur l’énergie. Il nous faut une loi à la hauteur qui permet de sortir du nucléaire en renforçant les économies d’énergie, l’efficience énergétique et les énergies renouvelables. Le certificat énergétique cantonal des bâtiments (CECB) ainsi que l’obligation d’assainissement des bâtiments et la redevance sur la consommation d’électricité pour promouvoir des améliorations énergétiques sont des mesures efficaceset modérées pour les propriétaires des maisons. Par contre le projet populaire n’est pas courageux et empêche les entreprises bernoises de profiter des encouragements pour l’assainissement des bâtiments.

OUI à la subvention en faveur de la fondation «Théâtre et Orchestre Bienne-Soleure»
OUI à la subvention en faveur de la fondation «Bibliothèque de la Ville de Bienne»
OUI à la subvention en faveur de la fondation «Charles Neuhaus»

Avec sa décision préalable, la conférence culturelle régionale a donné un signe clair pour un engagement commun en faveur des institutions culturelles établies à Bienne. Jusqu’à maintenant, ce soutien a été unanime et, pour la première, fois il concerne un montant aussi élevé. Se tenir à l’écart ferait mauvais genre pour Bienne en tant que commune-siège – et mettrait en danger un pilier important de la culture régionale. Certes, la somme des subventions à accorder est importante. Or il faut les voir comme investissements dans une offre culturelle diversifiée pour la population biennoise et seelandaise ainsi que pour l’économie régionale et l’amélioration de la qualité de vie.

OUI à l’assainissement du site contaminé de l’aire de l’usine à gaz
NON à la vente de terrain à la société Alpine Finanz Immobilien AG
OUI aux aménagements extérieurs de l’Esplanade

Les Verts saluent l’assainissement nécessaire des terrains adjacents à la Coupole et le réaménagement de l’Esplanade, avec notamment un parc dont la superficie dépasse celle du parc de la ville. Les Verts regrettent toutefois que la Ville n’ouvre pas de démarche participative pour des projets d’aménagements publics. Et comme le rappelait la fraction au conseil de ville, il n’y a ni concept écologique, ni concept d’utilisation pour les aménagements soumis au vote. La vente de terrain à Alpine Finanz ne répond pas aux attentes. En effet, Alpine Finanz ne dispose d’aucun concept d’utilisation du futur bâtiment et n’est pas contrainte de construire selon des standards de qualité énergétique, comme l’exigeait la fraction au conseil de ville. Les Verts refusent donc une carte blanche à un groupe d’investissement sur un terrain stratégique pour le développement du centre ville.

renseignement:
pour la loi sur l’énergie : Urs Scheuss, président, 078 795 91 83
pour les subventions culturelle : Christoph Grupp, conseiller de ville, 076 341 07 49
pour les objets Esplanade : Pablo Donzé, conseiller de ville, 079 710 43 25

Communiqué (pdf)