Mots d’ordre des Verts Bienne pour les votations du 13 février 2011

Les Verts Bienne ont adopté les mots d’ordre pour les votations du 13 février.

NON à la nouvelle centrale nucléaire à Mühleberg

Les Verts refusent clairement l’arrêté du Grand Conseil concernant l’avis du canton de Berne sur la demande d’autorisation générale pour le renouvellement de la centrale nucléaire de Mühleberg. La compagnie d’électricité FMB veut construire une nouvelle centrale nucléaire sur le site de Mühleberg. La procédure d’autorisation prévoit une consultation de la population du canton de Berne le 13 février 2011. Les centrales nucléaires appartiennent au passé. Elles sont dangereuses, le problème des déchets radioactifs n’est pas résolu, les centrales nucléaires et les armes atomiques sont indissociables les unes des autres. De plus, l’uranium, extrait dans des pays lointains et dans des conditions inhumaines, sera épuisé avant la fin de ce siècle. Les Verts exigent donc que l’on sorte complètement du nucléaire. L’avenir est aux énergies renouvelables et à l’efficience énergétique.

OUI à la révision de la loi cantonale sur l’imposition des véhicules routiers (projet du Grand Conseil)
NON au projet populaire
Question subsidiaire: projet du Grand Conseil

En disant oui à l’écotax (projet du Grand Conseil), le peuple bernois contribue à la protection du climat. L’écotax permet une réduction annuelle des émissions de CO2 jusqu’à 20’000 tonnes. Les voitures neuves énergétiquement efficaces se voient attribuer un bonus. Les familles nombreuses ainsi que les artisans auront le libre choix d’opter pour une nouvelle voiture qui ne leur coûte pas un malus. L’écotax constitue un pas majeur vers une « écologisation » du système d’impôts. Par contre, le projet populaire aurait des conséquences négatives sur les caisses cantonales et la collectivité. L’adoption du projet populaire amputerait le canton de 100 millions de francs de recettes fiscales. Cela est absolument irresponsable. En outre, avec le projet populaire le canton de Berne deviendrait un paradis fiscal pour les véhicules à fortes émissions de CO2. Il serait ainsi l’un des plus généreux fiscalement pour les grosses voitures.

OUI à l’initiative populaire «Pour la protection face à la violence des armes»

Chaque année, les armes à feu provoquent la perte d’environ 300 vies humaines en Suisse. Ce sont 300 morts de trop. La grande majorité des armes à feu en circulation dans notre pays sont des armes militaires. Le maintien du fusil d’assaut à la maison est un héritage de la guerre froide et ne se justifie plus du point de vue militaire. L’initiative «Pour la protection face à la violence des armes» garantit que les armes militaires seront enfin déposées en lieu sûr, à l’arsenal. La mise en place d’un registre central des armes à feu facilitera le travail de la police. Les fonctionnaires connaîtront mieux les risques auxquels ils s’exposent s’ils doivent intervenir en cas de violence domestique. Ce registre sera également utile pour les investigations si un délit est commis. En Suisse, chaque voiture, chaque vache, chaque chien est enregistré. Il est donc logique d’enregistrer également des objets aussi dangereux que les armes à feu.

ELECTIONS: Ursula Wyss au Conseil des Etats

Les Verts soutiennent la candidature der Ursula Wyss (PS).

OUI à l’octroi en droit de superficie de terrain à bâtir et octroi d’un droit d’emption à la société Sputnik Engineering S.A., Bienne
OUI à la vente de terrain à bâtir à la société SABAG Biel/Bienne S.A., Bienne

renseignement:
Urs Scheuss, président, 078 795 91 83

Communiqué (pdf)