Oui au nouveau budget 2016

Le comité des Verts de Bienne soutient le nouveau budget 2016 de la ville. Celui-ci offre à nouveau des perspectives pour une ville dynamique. Il garantit les subventions aux institutions culturelles et sociales qui en ont besoin et renforce le personnel qui fournit les prestations importantes du service public à l’ensemble de la population. Contrairement à la version du budget combattue avec succès en automne dernier, le nouveau budget 2016 poursuit les offres nécessaires de la ville aux personnes âgées et aux écoliers, aux personnes dans le besoin ainsi qu’aux associations de protection du monde animal. Ce budget représente un large compromis et son acceptation évitera une tutelle du canton sur le budget de la ville.

Après le net rejet des deux variantes de la première mouture du budget en automne passé, le Conseil Municipal et la majorité des partis politiques représentés au Conseil de ville ont entendu le signal donné par la population. Le démantèlement de prestations importantes dans les domaines du social, de la formation, de la culture ou de la protection des animaux est inacceptable. Les Verts exigeaient alors l’élaboration d’un nouveau budget correct pour notre ville qui maintiennent de telles prestations appréciées de la population.

Avec satisfaction, notre parti constate que ces revendications ont porté leurs fruits et que des subventions comme celles allant à la Ludothèque, à la Colonie des cygnes, à la Main Tendue, aux Cartons du coeur ou à la Cuisine populaire sont garanties dans le cadre du nouveau budget présenté. Tel est aussi le cas de moyens financiers pour l’intégration professionnelle ou les activités scolaires, comme les camps de ski. Et enfin, le nombre d’élèves par classe ne devrait pas être augmenté. Tout cela a été rendu possible grâce à l’importante mobilisation de nombreuses personnesattachées à detelles prestations garantissant une vie urbaine attractive et diverse.

Le nouveau budget prévoit une légère augmentation de la quotité d’impôts afin de redonner enfin à notre ville les moyens dont elle a été privée par les cadeaux fiscaux de ces dernières années. Cette augmentation mesurée des impôts était d’ailleurs incontestée même par les partis bourgeois depuis le débat parlementaire de mai dernier sur l’équilibre budgétaire.

Oui à ce budget de compromis

Le nouveau budget est le résultat des négociations menées entre partis principaux qui ont tous dû faire des concessions. Il mérite cependant notre soutien, car il représente un premier pas pour sortir de la spirale des baisses d’impôts continues alliées à des réductions de prestations. Ce compromis, largement porté de la gauche à la droite, se doit d’être accepté par la population le 3 avril afin que les citoyens biennois restent maîtres de leur destin et ne se fasse pas dicter le budget par le canton.

Reinsgnements:
Urs Scheuss, Président, 078 795 91 83
Fritz Freuler, vizce-président de fraction, 079 241 34 01

Communiqué (pdf)