Les Verts exigent des règles claires pour la future entreprise ESB

Les Verts ont participé à la procédure de consultation relative au nouveau règlement d’Energie Service Bienne (ESB). Dans leur prise de position, ils exigent des règles claires relatives au mandat à exécuter par ESB et un renforcement du contrôle démocratique que le parlement devrait pouvoir exercer sur cette entreprise. Ainsi, ESB devrait contribuer activement à l’obtention par la ville du label or des cités de l’énergie jusqu’en 2020, à la sortie du nucléaire jusqu’en 2029 ainsi qu’à un approvisionnement en électricité réalisé à 100% au moyen d’énergies renouvelables jusqu’en 2035. Enfin, la stratégie du propriétaire, soit de la ville de Bienne, devrait être décidée par le Conseil de ville.

Les Verts considèrent ESB doit demeurer une partie d’un Service public performant et contrôlé démocratiquement. En tant que tel, ESB doit assurer pour chacun un approvisionnement en énergie respectueux des économies d’énergie et axé sur les énergies renouvelables. Des objectifs précis doivent être définis à cette fin. Afin de s’assurer le maintien d’un contrôle démocratique, les compétences en matière de stratégie énergétique doivent être exercées par le Conseil de ville et non pas le seul Conseil municipal. En outre, ESB doit continuer d’assumer ses responsabilités entant qu’employeur attractif. Les Verts soutiennent en ce sens l’obligation pour ESB de conclure une convention collective de travail. Ils exigent en outre que les intérêts des salariés soient représentés également au sein du futur Conseil d’administration de cette entreprise.

Sortir du nucléaire jusqu’en 2029

Dans leur prise de position, les Verts exigent qu’à partir de 2029, ESB ne vende plus de courant d’origine nucléaire. A partir de 2035, l’approvisionnement électrique devrait être assuré à 100% par des énergies renouvelables. Les Verts reprennent en cela les exigences de l’initiative sortir-du-nucléaire qu’ils viennent de lancer au niveau fédéral et de leur initiative cantonale Berne renouvelable. Afin de favoriser le développement des énergies renouvelables, les Verts proposent la mise sur pied des mesures grâce auxquels ESB pourrait acheter du courant vert à un prix avantageux. Afin de conseiller utilement leurs clients en matière d’économie d’énergie, ESB devrait collaborer avec les autres services de l’administration municipale pour la mise sur pied d’un véritable service de conseil en matière énergétique.

Obtention du label or des cités de l’énergie

Depuis octobre 2008, Bienne est une cité de l’énergie. Les Verts ont soutenu la volonté de la ville d’obtenir ce label et d’améliorer les critères à satisfaire dans le cadre de ce label. Le Conseil municipal a dernièrement manifesté son intention d’intensifier ses efforts en vue d’obtenir le label or des cités de l’énergie et cela en tant que contre-projet à l’initiative communale des Verts pour un climat sain. ESB peut et doit jouer un rôle important afin d’atteindre ce but. Déjà aujourd’hui ESB travaille dans ce domaine en lien avec l’administration, particulièrement en développant des services d’aide à l’économie d’énergie. Les Verts exigent que la collaboration avec la ville en vue de l’obtention du label or des cités de l’énergie figure expressément dans le futur règlement d’un ESB devenant une entreprise autonome de droit public.

La question fondamentale pour la transformation d’ESB en une institution autonome de droit public ne peut être répondue qu’après la présentation par le Conseil de ville du texte final du règlement.

renseignement :
Urs Scheuss, président, 078 795 91 83

Communiqué (pdf)