Evénements en Afghanistan: La Ville de Bienne s’engage en faveur des personnes menacées dans leur intégrité

Postulat urgent interpartis de Ariane Tonon.

Suite à la rapide prise du pouvoir par les milices des Talibans– dont le non-respect des droits humains et les exactions d’une extrême violence ne sont plus à démontrer- de nombreux secteurs de la population sont menacés de mort ou d’être privés de leurs droits fondamentaux. C’est ainsi que les personnes qui ont travaillé pour les représentations étatsuniennes ou les forces internationales, les femmes et les filles, les journalistes, fonctionnaires etc. sont véritablement en danger et dépendent de l’aide humanitaire et de la capacité d’accueil dans les pays limitrophes ou occidentaux.

Nous avons bien conscience du fait que le droit actuel en matière d’asile ne permet pas à la Ville de Bienne d’accueillir directement les personnes en recherche d’asile, mais nous demandons au Conseil Municipal de se joindre immédiatement aux différents secteurs qui exigent des autorités fédérales et cantonales de prendre des mesures en accord avec la situation et d’anticiper l’arrivée d’une probable vague migratoire. Notamment:

  • en intervenant pour que la Confédération offre son soutien aux personnes menacées en facilitant leur transfert vers des endroits sûrs et s’engage à accueillir autant de requérant.e.s que possible. De même, la procédure de facilitation d’obtention de visas et de possibilité de regroupement familial avec les personnes d’origine afghane établies en Suisse- à l’instar de ce qui avait été appliqué pour la Syrie en 20131- doit être activée rapidement ;
  • en intervenant auprès des autorités compétentes du Canton et de la Confédération pour signaler que la Ville de Bienne est prête à accueillir autant de personnes que possible et en préparant les infrastructures nécessaires à l’hébergement et à un bon accueil en général.
  • en constituant un réseau avec les autres villes suisses disposées à accueillir des requérant.e.s, afin de donner un message clair de solidarité.
  • en demandant que les décisions négatives d’octroi de permis ou de l’asile concernant les requérant.e.s actuellement en Suisse soient reconsidérées à l’aune des événements actuels et toutes les décisions de renvoi annulées ;
  • en prenant toutes les mesures qu’il jugera adéquates allant dans le sens de la protection et de l’accueil de la population concernée.

    Ariane Tonon, Fraction Les Vert.e.s Bienne
    Gianna Strobel, SP/JUSO
    Peter Heiniger – Marisa Halter, POP
    Joseline Stolz, Fraction PSR
    Ruth Tennenbaum, Passerelle
    Mohamed Hamdaoui, Le Centre

1 https://www.admin.ch/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-50102.html

Postulat (pdf)