Les Verts soutiennent le budget 2013 de la ville de Bienne

Lors de l’Assemblée générale d’hier, les Verts de Bienne ont décidé d’approuver le budget 2013 de la ville de Bienne. Ils recommandent également d’adopter le plan d’aménagement du secteur «Beau-Rivage» ainsi que la loi fédérale sur les épizooties. En outre les Verts appellent à signer le référendum contre la révision de la loi sur l’asile. Finalement les Verts se réjouissent de l’avancement de la récolte des signatures en faveur de l’initiative communale des villes pour une mobilité durable, laquelle sera déposée avant la fin de l’année. Cette initiative a été proposée il y a une année par les Verts.

Lors de l’Assemblée générale d’hier les Verts de Bienne ont adopté leurs mots d’ordre pour les votations fédérales du 25 novembre comme suit :

OUI au budget 2013

Le déficit annoncé de plus de 10 millions de francs dans le budget 2013 de la ville de Bienne est le résultat de la politique des caisses vide et du démantèlement du service public menée par la majorité bourgeoise au niveau cantonal. Le canton de Berne diminue les impôts et vient de modifier la péréquation financière au détriment des centres urbains. Le budget communal prévoit malheureusement de prolonger le moratoire sur le renouvellement des emplois et exige par-là de nouveaux sacrifices de la part du personnel communal, lequel n’est pas responsable de la crise financière. Le rejet du budget n’apporterait cependant aucune amélioration sur ce point et entraînerait par ailleurs des coupes dans les domaines de social, de la culture ou de l’environnement. A l’avenir, une augmentation d’impôts devra être envisagée afin que la ville puisse continuer à faire face à ses obligations.

OUI à l’aménagement du secteur «Beau-Rivage» et du premier tronçon du chemin de rive

Une solution pour un aménagement public des rives du lac est recherchée depuis plusieurs décennies dans ce secteur. Après divers variantes insatisfaisantes – dont un hôtel de 34 mètres de haut – une solution consensuelle a été trouvée. Cet aménagement tient compte des besoins des différents groupes d’utilisateurs du lieu: les habitants, le restaurant, les plaisanciers et les futurs baigneurs et promeneurs. Les aspects naturels du bord du lac sont également pris en compte. Malgré des coûts élevés, les Verts soutiennent pareille valorisation qui garantit à la population un accès étendu aux rives du lac.

OUI à la loi sur les épizooties

La révision de la loi sur les épizooties crée les bases légales pour que la Confédération puisse mener une prévention efficace des épizooties. En effet, alors que la Confédération est actuellement obligée de prendre en charge les pertes d’animaux lors d’épizooties, elle n’a pas de compétence suffisante pour imposer des mesures préventives. La nouvelle loi remédie à cette situation insatisfaisante.

Signez le référendum contre la révision de la loi sur l’asile!

Lors de l’assemblée, Olivia Jost et Sophie Hodel, membres du comité référendaire biennois contre la révision de la loi sur l’asile ont expliqué pourquoi il convenait de combattre cette nouvelle restriction du droit d’asile.

La suppression des procédures d‘enregistrement dans les ambassades aura comme effet d’obliger des personnes à entreprendre un voyage dangereux, ce dont profitent des bandes de passeurs organisées. En outre, il est inacceptable que les déserteurs se voient refuser l’accès au droit d’asile. La révision ouvre aussi la porte à l’arbitraire en donnant au Conseil fédéral carte blanche pour des phases de tests dans la procédure d’asile. Finalement ces restrictions ont été déclarées urgentes, ce qui signifie qu’elles sont déjà entrées en vigueur sans que le peuple n‘ait pu dire un mot sur pareilles atteintes aux droits fondamentaux. Les Verts appellent donc à signer le référendum.

L’initiative des villes en route

Il y a un an, les Verts décidaient, avec d’autres organisations, de lancer l’initiative des villes pour une mobilité durable. Depuis le début de la récolte des signatures en août, plus de deux tiers des signatures nécessaires ont été réunies, dont une moitié par les Verts. Grâce à cette large mobilisation, l’initiative devrait être déposée cette année déjà.

Renseignement :
Urs Scheuss, président, 078 795 91 83

Communiqué (pdf)