Large soutien pour Philippe Chételat

Les Verts de Bienne ont adopté hier les consignes pour les votations et les élections du 9 juin 2013. Ils disent oui à l’aménagement de l’Ile-de-la-Suze et aux révisions du Règlement de la ville et du Règlement des votations et des élections communales. En outre ils ont confirmé leur soutien à Philippe Chételat pour l’élection du préfet. La modification de la loi sur l’asile est clairement rejetée par les Verts. Ils disent également non à l’élection du Conseil fédéral par le peuple.

Lors de l’Assemblée générale d’hier les Verts de Bienne ont adopté leurs mots d’ordre pour les votations du 9 juin comme suit :

OUI à l’aménagement de l’Ile-de-la-Suze

Ce projet inclue la réalisation d’un grand parc public au bord de la Suze pour la population, la renaturation de la Suze, et la possibilité de parcourir la Suze du lac jusqu’aux Gorges du Taubenloch à pieds et à vélo. C’est un vrai investissement pour les générations à venir!

OUI à la révision partielle du Règlement de la ville

La révision partielle du Règlement de la ville introduit un nouvel instrument démocratique: la votation consultative. Celle-ci permet aux citoyennes et aux citoyens de se prononcer sur des objets qui ne sont pas dans la compétence formelle de la ville mais qui la touchent particulièrement comme par exemple le contournement routier A5.

OUI à la révision totale du Règlement des votations et des élections communales

Le nouveau Règlement des votations et des élections communales apporte des avantages aux petits partis. Ainsi les partis déjà représentés au Conseil de ville n’auront plus besoin de 50 signatures de soutien pour pouvoir déposer la liste pour les élections. En outre, la règle actuelle pour le remplacement proportionnel des membres du Conseil municipal sera maintenue. Les petits partis ne risqueront pas de perdre un siège pendant la législature.

NON à la modification de la loi sur l’asile

Le durcissement envisagé par la modification de la loi sur l’asile touche les personnes les plus vulnérables et celles qui ont trouvé – effectivement et à bon droit – protection en Suisse. Ainsi la révision de la loi sur l’asile interdit le dépôt d’une demande dans les ambassades. On va ainsi alimenter les réseaux de passeurs, mettre en danger les plus faibles et empêcher un examen des demandes sur place. En outre la révision exclue la désertion comme motif d’asile. Or, les personnes qui refusent de servir sont les fugitifs les plus menacés.

NON à l’initiative « Election du Conseil fédéral par le peuple »

Même si les Verts s’engagent pour davantage de démocratie directe, cette initiative prend le problème par le mauvais bout. Tant que le financement des partis n’est ni réglementé, ni transparent, ce seront les partis qui ont les moyens qui domineront une élection du Conseil fédéral par le peuple, ce qui n’est nullement dans l’intérêt de notre système politique.

Les Verts soutiennent Philippe Chételat

Lors de l’Assemblée générale les Verts ont également confirmé leur soutien à la candidature de Philippe Chételat pour l’élection du préfet. Philippe Chételat est un parfait bilingue qui pourra bien représenter l’ensemble de l’arrondissement administratif de Biel/Bienne. Les expériences de haute qualité qu’il a pu accumuler pendant les dernières 18 années en tant que Président de tribunal seront d’ailleurs un avantage pour lui dans la fonction de préfet.

Nouvelle secrétaire politique

Pendant plus de six ans, Christoph Grupp a été le chargé d’affaires du parti des Verts de Bienne. Au début de cette année il a quitté ce poste. Les Verts le remercient pour son engagement et son précieux travail tant dans le domaine administratif que lors de campagnes pour les élections et les votations ainsi que pour l’organisation professionnelle d’événements et de manifestations. Pour lui succéder, le comité du parti a engagé Saralina Habegger. Elle est la nouvelle secrétaire politique des Verts des Bienne à partir du 1ermars.

renseignement:
Urs Scheuss, président, 078 795 91 83

Communiqué (pdf)