Urs Scheuss est président des verts Bienne

Lors de l’Assemblée générale des Verts de Bienne d’hier, Barbara Schwickert, la nouvelle directrice de la sécurité et de l’énergie de Bienne, s’est exprimée pour la première fois en public sur ses nouvelles fonctions. En préalable, les verts ont remercié Anna Maria Hofer qui se retirait après de nombreuses années à la présidence du parti et désigné leur nouveau président en la personne d’Urs Scheuss. Par ailleurs les membres ont adopté les comptes 2008 et le budget 2009 et élu leur comité renforcé par l’arrivée de nouvelles personnes.

Après septante jours en fonction, Barbara Schwickert a donné hier un aperçu aux membres de son parti de son travail en tant que nouvelle directrice de la sécurité et de l’énergie. Ce faisant elle s’est concentrée sur le domaine de la sécurité. L’objectif principal y est d’améliorer la sécurité objective ainsi que le sentiment subjectif de sécurité de la population biennoise. Avec la police cantonale qui, depuis janvier dernier, est en charge des tâches policières proprement dit, la ville mène des échanges constructifs concernant la situation en matière de sécurité. Pour la ville de Bienne la prévention et les sentiments subjectifs de sécurité priment. Dans ces domaines le nouveau délégué à la sécurité s’occupe actuellement de la coordination des mesures adoptées à travers les directions ou de leur réalisation. C’est également la direction de la sécurité qui est compétente pour la mise sur pied prochaines des unités d’intervention de seuil bas (SIP) et des mesures pour le développement de la communication.

Au sujet des caméras de surveillance ,Barbara Schwickert a fait remarquer qu’il s’avère de plus en plus clair que cette mesure ne contribue pas à renforcer la sécurité objective et le sentiment subjectif de sécurité et qu’elle provoque des coûts énormes. Dans le domaine de la protection civile, Barbara Schwickert a pu s’assurer personnellement sur place des bonnes conditions d’hébergement des requérants d’asile qui y sont logés provisoirement.

Dans la première partie de l’assemblée, Anna Maria Hofer a donné sa démission de la présidence des Verts. Sa camarade de parti, Barbara Schwickert, a loué les efforts de la présidente sortante qui était une verte de la première heure. A part de son activité de présidente du parti, Anna Maria Hofer avait également représenté les Verts pendant quatre ans au Conseil de ville et pendant douze ans au Grand Conseil. Pendant toutes ces années, elle s’était occupée de questions telles que « la Liste Libre Verte doit-elle devenir un parti de femmes ? » ou s’unir à l’Alliance Verte et Sociale. Elle s’est également engagée fortement dans les campagnes pour les élections communales, cantonales et fédérales ainsi que dans la création de l’alliance rouge-verte Team 2000. Durant son travail politique Anna Maria Hofer a toujours défendu l’environnement, les défavorisés sociaux et viser à promouvoir les femmes.

Les membres ont également remercié Félicienne Villoz Muamba qui a démissionné du comité après en avoir été membre pendant trois ans. Sur proposition du comité sortant l’Assemblée générale a élu Urs Scheuss comme successeur d’Anna Maria Hofer. Elle a aussi élu les autres membres du comité. En ce faisant elle a confirmé les sortants François Contini et Claire Magnin et désigné des nouveaux membres dont font dorénavant partie Nelly Braunschweiger, Fritz Freuler, Cyrill Hofer, Verena Soncini et Philippe Terrier.

Les élections municipales de l’année passée ont représenté une charge considérable pour la caisse des Verts. Les comptes bouclent dès lors avec un déficit substantiel ce qu’y a amené le comité à établir un plan financier. Grace à celui-ci les Verts disposeront, aux prochaines élections municipales, d’une marge de manœuvre financière semblable à celle des dernières élections. Dès lors, les membres ont approuvé les comptes et le budget.

contact:
Urs Scheuss, 078 795 91 83
Anna Maria Hofer: 032 342 38 27

Communiqué (pdf)